Discutons
telephone+22951543276

Comment prévenir la fausse-couche à partir des plantes ?

De toutes les douleurs que peut traverser une femme, la fausse-couche en est une expérience remplie de sensation physique pénible. Ce phénomène touche fréquemment 15 à 20 % des femmes enceintes. Face à cela, de plus en plus de femmes se sentent isolées dans cette situation, notamment avec des questions et beaucoup d’inquiétudes. Mais qu’est-ce que la fausse-couche ? Quels en sont les symptômes et les causes ? Ou encore, comment prévenir la fausse-couche à partir des plantes ? Des éléments de réponses dans ce contenu.

La fausse-couche : De quoi s’agit-il ?

Comment prévenir la fausse-couche à partir des plantes

La fausse-couche est définie comme un avortement spontané qui intervient généralement au cours des 5 premiers mois de la grossesse. Elle intervient lorsque l’embryon ou le fœtus présente une anomalie ou lorsque ce dernier n’arrive pas à s’implanter dans l’utérus. Cette interruption spontanée de grossesse peut être douloureuse aussi bien sur le plan physique qu’émotionnel.

Les complications de la fausse-couche sont très différentes d’un point de vue physiologique et psychologique et selon qu’elle intervient au début ou à la fin de la gestation. Ces complications sont souvent accompagnées de saignements et d’importantes douleurs. Malgré tout, une fausse-couche ne diminue en rien les chances de concevoir d’une femme.

Quels sont les différents types de fausses-couches ?

On distingue 4 types de fausses-couches selon la date de début de grossesse et selon le nombre de fausses-couches.

Selon la date de début de grossesse, nous avons :

  • la fausse-couche précoce : elle a généralement lieu avant 14 semaines d’aménorrhée et complique environ 10 % des grossesses.
  • la fausse-couche tardive : elle se déroule entre 14 et 22 semaines d’aménorrhée et concerne 1 % des grossesses.

Selon le nombre de fausses-couches, nous pouvons noter :

  • la fausse-couche isolée : comme son nom l’indique, elle survient de façon isolée et peut être suivie d’autres grossesses normales.
  • les fausses-couches à répétition : elles se caractérisent par la survenue d’au moins 3 fausses-couches précoces et consécutives et concernent 1 à 5 % des femmes.

Si vous avez des difficultés à concevoir, le centre de phytothérapie AMANSIBIO vous propose un traitement naturel. Il s’agit de la pharmacopée N° 19 : Remède naturel contre l’infection vaginale à chlamydia. Cette thérapie dont l’efficacité n’est plus à démontrer vous permettra de détruire une fois pour de bon toute bactérie à l’origine d’une infection à Chlamydia.

En cas d’infertilité masculine ou de stérilité féminine, nous disposons des traitements naturels adéquats. Consultez la pharmacopée n° 12 : Remède naturel contre l’oligo-asthéno-tératospermie et la pharmacopée N° 13 : Remède naturel contre la stérilité féminine. Vous nous en remercierez certainement. De nombreuses femmes en sont déjà satisfaites.

Si vous avez du mal à tomber enceinte et concrétiser votre projet d’avoir d’enfants, nous vous proposons également des recettes naturelles. Voici un pissant remède traditionnel pour tomber enceinte en 1 semaine. N’hésitez pas à consulter le contenu de l’article, essayez le remède et vous n’en direz que du bien.  

Lire aussi : Nep Nep, une plante efficace contre les kystes, fibromes et myomes

Quels sont les signes annonciateurs de la fausse-couche ?

La fausse-couche se manifeste généralement à travers les saignements ou les douleurs telles que les crampes, les vomissements, les règles douleurs, etc. Toutefois, faites attention. Tout saignement n’est pas forcément synonyme de fausse-couche. Vous pouvez avoir de légères pertes sanguines intermittentes notamment en provenance de l’utérus ou du futur placenta. Ce n’est pas si grave, mais il est conseillé de le signaler au médecin en cas de persistance.

Il peut y avoir d’autres symptômes dont les douleurs abdominales, les douleurs au bas du dos ou du bassin. On peut aussi noter des saignements vaginaux, des contractions utérines ou des sécrétions vaginales. Les vomissements, les nausées, les crampes, la fatigue ou la variation du rythme cardiaque sont tout aussi des symptômes de la fausse-couche.

Lire aussi : Remède à base du clou de girofle contre les règles douloureuses

Quelles sont les causes de la fausse-couche ?

Comment prévenir la fausse-couche à partir des plantes

La fausse-couche isolée est le type de fausse-couche le plus souvent lié à une anomalie du développement du fœtus. Si la cause n’est que rarement recherchée, il semblerait que l’embryon présente des anomalies des chromosomes qui arrêtent son développement normal. Ces anomalies aboutissent à l’expulsion spontanée de l’embryon. Ce type de fausse-couche est plus fréquent chez les femmes plus avancées en âge.

Quant aux fausses-couches à répétition, elles nécessitent un bilan médical pour rechercher les pertes répétées. Parmi les causes les plus fréquentes, on dénombre :

  • la qualité du sperme de l’homme (oligospermie, asthénospermie, tératospermie) ;
  • l’obésité ;
  • le tabagisme ;
  • l’alcoolisme (la consommation excessive d’alcool) ;
  • des anomalies génétiques ou chromosomiques ;
  • certaines altérations hormonales ;
  • des anomalies de la cavité utérine ;
  • certaines maladies chroniques telles que le diabète de type 1 ou l’hyperthyroïdie ;
  • l’exposition à des pesticides.

Peut-on prévoir une fausse-couche ?

Il est très difficile de prévoir une fausse-couche. En effet, tout saignement potentiel doit immédiatement faire l’objet d’une consultation. Heureusement, grâce à la médecine traditionnelle Africaine, il est tout à fait possible de prévenir la fausse-couche. Voici ci-dessous la réponse du centre AFRIKAHERBS face à la question : comment prévenir la fausse-couche à partir des plantes ?

Comment prévenir la fausse-couche à partir des plantes ?

Enfin, la recette tant attendue est désormais disponible et mieux encore, elle vous est fournie gratuitement. Découvrez maintenant les ingrédients et les consignes nécessaires.

Ingrédient

  • La feuille de Cissanpelos (communément appelée Djokodjè)
  • Kaolin ou calcaire (Ohoué)

Protocole 

  • Mettez les deux ingrédients dans une marmite ou dans un canari et préparez-les.
  • Faites boire la tisane à la femme. Prenez un grand verre à bambou 3 fois par jour.

NB : La recette est très efficace pour prévenir la fausse-couche et son résultat est immédiat.

Lire aussi : Le cailcédrat, puissant antibiotique contre les infections vaginales

Bonne chance et soyez bénis. Vous pouvez nous joindre directement via WhatsApp, cliquez ici.

Abonnez-vous à notre Newsletter

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. 25 septembre 2020

    […] Après une fausse-couche, on peut prescrire Arnica contre le choc, traiter le stress et proposer des souches d’hormones […]

  2. 11 janvier 2021

    […] les intestins et déformer l’utérus. Cela peut donc causer une infécondité ou entraîner des fausses couches. Les myomes pédiculaires, eux, peuvent devenir parfois très douloureux quand le pédicule se […]

  3. 10 mars 2021

    […] diminuer les chances d’une fausse couche à cause d’une résistance à l’insuline. Il protège également des dommages causés par les […]

  4. 29 mars 2021

    […] synéchie devient nécessaire après avoir éliminé celui d’une nouvelle grossesse, d’une fausse couche ou d’une grossesse extra-utérine par un test de grossesse et une échographie […]

  5. 12 mai 2021

    […] A lire Comment prévenir la fausse-couche à partir des plantes ? […]

  6. 18 novembre 2021

    […] une insertion anormale du placenta en cas de grossesse. Ils provoquent tout de même des risques de fausses couches ou d’accouchement prématuré. Depuis notre boutique en ligne, vous pouvez consulter le Remède […]

  7. 6 janvier 2022

    […] Ce Remède naturel contre les kystes, les fibromes et les myomes est purement naturel. Il permet non seulement d’éliminer complètement les kystes, les fibromes et les myomes de l’utérus mais aussi vous aide à vous débarrasser totalement de toutes sortes d’infections liées à ces tumeurs. Grâce à cette pharmacopée, vous serez désormais capable de redonner une chance à votre vie de couple. Celle de concevoir votre bébé sans difficulté. Et à dieu les fausses couches. […]

  8. 16 février 2022

    […] à raison de leurs tailles, et de leurs localisations dans l’utérus, ces tumeurs provoquent des fausses couches ou carrément empêche la nidation même après fécondation. Leurs présence est dangereuses pour […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 3 =