telephone+22951543276

Les vertus du jatropha pdf

Dans le but de combattre le VIH SIDA, de nombreux traitements naturels ont vu le jour. De nombreuses plantes sont utilisées afin de rendre curable la maladie. Mais, le jatropha rouge est la plante qui revient le plus souvent vu ses nombreuses actions contre le VIH et les infections opportunistes. Découvrez dans ce contenu préparé par AMANSIBIO, les vertus du jatropha pdf.

Tout ce que vous devez savoir sur le jatropha rouge

Tout ce que vous devez savoir sur le jatropha rouge

Le jatropha curcas (Pourghère en français, Physic nut en anglais, Tabanani en wolof), est un arbuste non comestible appartenant à la famille des Euphorbiacées. Il peut atteindre de 2 à 8 m de hauteur. Ses feuilles sont simples, alternes pouvant aller jusqu’à 17 cm de long et 15 cm de large. Elles sont pentagonales, cordées à la base et acuminées au sommet. Ses fleurs sont groupées en inflorescences (corymbe) avec des pétales de couleur vert blanchâtre et des sépales de couleur verte. Les fleurs apparaissent avec les premières feuilles ou juste avant la feuillaison.

Lire aussi : 10 plantes antivirales pour augmenter le taux de CD4

Le Jatropha est originaire de l’Amérique centrale et du Mexique où il pousse naturellement dans les forêts des régions côtières. Par ailleurs, ses centres de diversification sont nombreux (Amérique latine, Asie, Afrique). Il aurait été introduit en Afrique par les Portugais et les Espagnols, à travers les échanges maritimes, vers XVIᵉ siècle via les îles du Cap-Vert.

Au Sénégal, l’intégration de Jatropha dans les systèmes de culture n’est pas récente. Elle remonte à la période coloniale et pourrait avoir été favorisée par sa proximité avec les îles du Cap-Vert. L’espèce était alors utilisée comme haies vives de délimitation des champs. Sa production était exportée vers la France où son huile était utilisée dans la fabrication du célèbre savon de Marseille. En outre, Jatropha était cultivée pour ses vertus médicinales et son bois qui était utilisé comme source d’énergie dans les ménages ruraux.

Lire aussi : Jatropha rouge et Manioc, la recette magique anti-VIH à 1 million de dollars

Les usages possibles du jatropha rouge

Les usages possibles du jatropha rouge

Dans toute l’Afrique tropicale, différentes parties de Jatropha curcas sont utiles pour toutes sortes d’usages médicinaux. Les graines riches en huile et l’huile des graines importantes pour leurs vertus purgatives et pour expulser les parasites intestinaux. Les feuilles et l’écorce sont tout aussi purgatives. En usage interne et externe, l’huile a des vertus abortives. Par contre, cette huile est un véritable rubéfiant en usage externe. Elle permet de traiter les rhumatismes et toutes sortes d’infections dermatologiques, malgré les irritations qu’elle peut provoquer sur la peau. L’huile entre dans la composition de revitalisants capillaires.

Le latex est partout réputé pour cicatriser les plaies, pour ses vertus hémostatiques et pour soigner les problèmes de peau. En application externe, il sert à traiter les plaies infectées, les ulcères, la teigne, l’eczéma et les dermatomycoses. Au séchage, le latex, d’abord visqueux, forme une pellicule étanche dont l’aspect évoque celui obtenu avec le collodion. Il a des effets styptiques et on l’utilise pour soulager les douleurs et les piqûres d’abeilles et de guêpes.

Séchée et réduite en poudre, l’écorce de racine s’applique en cataplasmes, et en usage interne. Elle sert à expulser les vers et traiter la jaunisse. Les feuilles s’appliquent aussi sur les plaies. En décoction, celles-ci s’utilisent contre la malaria au Mali et à Madagascar, tandis qu’au Bénin et à la Réunion, la décoction se prend contre l’hypertension. En usage externe, le jus des feuilles s’emploie au Bénin et à Madagascar pour traiter les hémorroïdes.

Chez les Guinéens (Guinée-Bissau), un extrait à l’eau bouillante des feuilles se prend par voie orale pour faire monter le lait chez les femmes (galactagogue) après leur accouchement. Les tiges crues servent de bâtonnets à mâcher pour renforcer les gencives, pour traiter les saignements, les gencives spongieuses ou les abcès. Les vertus du jatropha pdf.

Les vertus du jatropha

Les vertus du jatropha

Connu sous le nom de plante miracle, le Jatropha curcas est la plante antirétrovirale par excellence. À ce titre, on s’en sert plus souvent dans la phytothérapie pour soulager les personnes vivant avec le VIH SIDA. Dans l’organisme, le jatropha aide efficacement le système immunitaire à combattre le VIH ainsi que les différentes infections et maladies opportunistes. Les vertus du jatropha pdf.

Par ailleurs, le centre de phytothérapie AMANSIBIO a mis en place un traitement amélioré à base de jatropha rouge. Il s’agit précisément de la pharmacopée N° 16 : Remède naturel contre le VIH SIDA. Très efficace contre le virus du SIDA, ce traitement est disponible sur commande à partir de notre boutique en ligne. Préparé à base de Jatropha rouge et plusieurs autres plantes antivirales, cette plante permet de guérir avec efficacité le SIDA.

La rédaction vous conseille :
Jatropha + Bissap = La solution pour vaincre le VIH
Quelques plantes antirétrovirales contre le VIH
Guérison miracle du VIH SIDA en Afrique : L’avancée de la phytothérapie

Abonnez-vous à notre Newsletter

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

Salut!

Cliquez pour discuter avec un phytothérapeute ou envoyez nous un mail ici contact@afrikaherbs.com

×