Discutons
telephone+22951543276

Pharmacopée N° 67 : Hypertrophie bénigne de la prostate, Trouble de la vessie

La Pharmacopée N° 67 est le traitement à base de plantes qui soigne l’hypertrophie bénigne de la prostate, une trouble de la vessie, naturellement et sans effets secondaires. Il permet de contenir la prolifération des cellules cancéreuses de la prostate et réduit progressivement leur nombre. De même, il rétablit la taille normale et le fonctionnement normal de la prostate. Ailleurs, il soulage des troubles urinaires et sexuels que provoquent les maladies de la prostate, et neutralise les bactéries responsables des infections chroniques.

En outre, il relâche les muscles responsables des contractions au niveau de la vessie, de l’urètre et de la prostate, pour atténuer les douleurs, et faciliter une meilleure continence ainsi qu’une évacuation sans difficultés, du sperme et de l’urine. C’est le traitement idéal pour soigner ce trouble de la vessie naturellement et sans risque de récidives. Commandez-le maintenant en cliquant sur le lien ci-dessous.

Pour en savoir plus sur le traitement ou comprendre les symptômes que vous vivez, contactez-nous au +22967311224.

Description

Pharmacopée N° 67 : Hypertrophie bénigne de la prostate, Trouble de la vessie. Lors d’hyperplasie prostatique bénigne ou adénome de la prostate, uriner devient difficile. Parce que, l’émission d’urine est lente à démarrer, le flux est faible et saccadé, et des gouttes d’urine continuent à s’écouler pendant une minute ou deux. Déjà a 60 ans les signes et les symptômes de l’HBP commencent à apparaître lorsque la prostate dont la taille a augmenté exerce de la pression sur l’urètre et la vessie.

Heureusement que les phytothérapeutes du centre AFRIKAHERBS disposent désormais d’une solution à base de plantes. Découvrez ci-dessous la Pharmacopée N° 67 : Hypertrophie bénigne de la prostate, Trouble de la vessie

Qu’appel-t-on-hypertrophie bénigne de la prostate, trouble de la vessie

Située sous la vessie, la prostate est tout d’abord une petite glande de la taille d’une noix la sécrétant des fluides qui entrant dans la composition du sperme. En effet, elle entoure la partie supérieure de l’urètre, le tube urinaire, à l’endroit où celui-ci rejoint la vessie. Cependant, la glande a commence à prendre du volume à l’approche de la quarantaine, et continue à grossir avec l’âge et devient hypertrophie.

En réalité cette croissance excessive, appelée hypertrophie bénigne de la prostate, ou adénome prostatique devient trop volumineuse et gêne l’émission d’urine. Car les risques de souffrir de cette maladie augmentent en vieillissant : après 60 ans, 61 % des hommes en souffrent et ce chiffre passe à 92 % après 85 ans. En augmentant de volume, la prostate comprime progressivement l’urètre et bloque le flux d’urine. Ainsi, chez les hommes atteints de HPB, il est possible que la vessie ne se vide pas complètement lors de la miction. Par conséquent, l’urine stagne alors dans la vessie et provoque une prédisposition aux infections des voies urinaires et finir par altérer les reins.

LIRE AUSSI3 plantes pour prévenir la prostate et augmenter la qualité du sperme

Les causes de l’hypertrophie bénigne de la prostate

L’hypertrophie bénigne de la prostate est de plus en plus fréquente avec l’âge, notamment après 60 ans. Sa cause précise est principalement inconnue. Mais, elle est probablement liée aux variations hormonales, y compris les variations de la testostérone et en particulier, de la dihydrotestostérone. Une hormone liée à la testostérone.

Chez certains atteints d’HPB, des médicaments tels que les antihistaminiques et les décongestionnants pour le nez en vente libre, sont susceptibles d’aggraver ces troubles. Et peuvent même augmenter la résistance au flux d’urine ou diminuer la capacité de la vessie à se contracter, provoquant ainsi une obstruction temporaire du flux d’urine à partir de la vessie.

Quels sont les symptômes liés a l’hypertrophie bénigne de la prostate ?

Ses premiers symptômes apparaissent lorsqu’elle commence à obstruer le flux d’urine. Dans une première phase, les hommes atteints de HPB peuvent rencontrer des difficultés à déclencher la miction, qui peut également être incomplète. A l’étape suivante, l’émission d’urine est lente à démarrer, le flux est faible et saccadé, et des gouttes d’urine continuent à s’écouler pendant une minute ou deux.

Étant donné que la vessie ne se vide pas complètement, les hommes doivent uriner plus fréquemment, souvent au cours de la nuit (nycturie). De plus, au niveau des voies urinaires inférieures peuvent également être provoqués par d’autres troubles, notamment une infection, un cancer de la prostate et une hyperactivité de la vessie.

A LIRE : Solution naturelle contre l’azoospermie excrétoire

Complications

En conséquence, une vessie qui ne se vide pas correctement augmente le risque d’infection urinaire et de problèmes rénaux. Cependant, les hommes qui souffrent d’hypertrophie devient victimes de calculs urinaires dans la vessie ou d’infections à répétition. Or parfois des problèmes de rétention urinaire subir une obturation complète de l’urètre qui constitue alors une urgence médicale. C’est la rétention d’urines aiguë. Par ailleurs, ses problèmes urinaires liés à l’HBP ont des conséquences psychologiques négatives sur leur sexualité.

L’hypertrophie bénigne de la prostate ne dégénère jamais en cancer de la prostate. Néanmoins, les deux maladies peuvent présenter de symptômes similaires bien que, la plupart du temps, le cancer de la prostate ne provoque aucun symptôme. Il est possible de souffrir à la fois d’un adénome de la prostate et d’un cancer de la prostate..

Pharmacopée N° 67 : Hypertrophie bénigne de la prostate, Trouble de la vessie

La Pharmacopée N° 67 est le traitement à base de plantes qui permet de contenir la prolifération des cellules cancéreuses de la prostate. En effet, elle réduit progressivement le nombre des cellules cancéreuses, et rétablit la taille ainsi que le fonctionnement normal de la prostate. Par ailleurs, elle soulage des symptômes des différentes maladies de la prostate. Outre, elle permet de neutraliser les bactéries responsables d’infections chroniques, ainsi que les sources de prostatite aiguë. Avec cette thérapie, vous relâchez les muscles responsables des contractions au niveau de la vessie, de l’urètre et de la prostate. Vous atténuez ainsi vos douleurs, et facilitez une meilleure continence, une évacuation sans difficultés, du sperme et de l’urine.

Si vous souffrez, d’hypertrophie de la prostate ou de prostatite, ce traitement est fait pour vous. C’est le traitement idéal pour guérir naturellement, et sans risque de récidives.

Pour en savoir plus, ou parler de quelque symptôme que vous vivez, contactez-nous. Nous sommes à votre disposition.

AFRIKAHERS vous souhaite Bonne Guérison !!!!

Abonnez-vous à notre Newsletter

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Pharmacopée N° 67 : Hypertrophie bénigne de la prostate, Trouble de la vessie”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *